Cambodge en chiffre


Devise nationale:
   « Nation, Religion, Roi »

Pays : Cambodge

Forme de l’Etat : Monarchie

cambodgeContinent: Asie

Capitale : Phnom Penh

Roi : Norodom Sihamoni

Surface du territoire cambodgien :

181 035 km2

Espérance de vie : 64,14 ans (2015)

Nombre d’habitants : 15 708 756 / 0-14 ans : 31,4 % ; 15-64 ans : 64,6 % ; + 65 ans : 4 % (en 2015)

Croissance annuelle : 2.6 enfants par femme (2015)

Habitants par kilomètre carré : 72.5 h/km2

Taux d’alphabétisation : 73,6%

Monnaie cambodgienne : Riel

Peuples et ethnies : 85.4% de khmers – 7.4 % de Vietnamiens et 3.2% Chinois

Langue : le khmer à 98% – anglais 4.86%

Religion : Bouddhisme 95 % et 5 % d’animistes et de musulmans

Nom des habitants : Cambodgiens

Armoiries du Cambodge :

Coat_of_arms_of_Cambodia

Drapeau Cambodgien:

Le drapeau du Royaume du Cambodge est constitué d’une bande rouge horizontale entourée de deux bandes bleues, l’une en haut et l’autr en bas.

cambodge-1993Au centre, se dessine, en blanc, une représentation du temple d’Angkor Vat.

Les trois couleurs du drapeau symbolisent la devise du pays:

– la religion en blanc

– le roi en bleu

– la nation en rouge

Le roi actuel :

Sa Majesté Norodom Sihamoni

roi2-221x300

Sa majesté, le Roi et la Reine d’alors
Norodom Sihanouk et Nordom Monineath Shianouk

roi22-300x252

– Il naquit en 1922, fut couronné par les français en 1941 à l’âge de 19 ans. Les français pensèrent qu’il serait un monarque malléable…
– En 1952 il entreprit sa croisade « royale » pour l’indépendance. En trois ans il congédia le gouvernement en place, s’autoproclama, premier ministre et annonça l’indépendance du pays.

-Les français quittèrent le Cambodge en 1953.
– En 1955, Sihanouk décide d’abdiquer.
– En 1970 il songea à remonter sur le trône. Peu après, le Cambodge devient une république et il fut condamné à mort par coutumance. Il s’exile en Chine.
– Le 17 avril 1975 les khmers rouges rentrèrent dans Phnom Penh et Sihanouk publia une déclaration pour annoncer une grande victoire sur l’impérialisme.
– Il fut assigné à résidence dans le Palais Royal, prisonnier des nouveaux dirigeants, jusqu’au début de 1979.
– Les khmers rouges tuèrent la plupart des enfants, petits enfants et parents de Sihanouk mais sans doute sur ordre de Pékin, épargnèrent le patriarche.
– Dix – ans se sont écoulés avant qu’il ne retourne au Cambodge.
– Le 24 septembre 1993 il opta à nouveau pour le titre de roi.
– Le 7 octobre 2004 il abdique. Son fils Sihamoni lui a succédé.
Je ne vais pas en dire beaucoup plus. Un cambodgien le ferait mieux que moi. Je n’ai pas la prétention de connaitre ce pays pour vous en parler en détail. Bien entendu je pourrais reprendre les écrits de certains livres, mais ça n’est pas le but de mon site.

Du reste un ami cambodgien a fait un très beau site. Son site est très complet et il sait de quoi il parle. www.lao.bunlong.free.fr

C’est pourquoi, je ne parlerai que des choses que j’ai vécues ou d’associations, personnes que j’admire et soutien par le biais de ce site.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*